Accueil AMP de Niamone Kalounayes
  • Partagez :
AMP de Niamone Kalounayes

Caractéristiques générales

L’Aire Marine Protégée du NIAMONE – Kalounayes créée le 04 novembre 2015 est située dans les dépendances maritimes, fluviales et estuariennes de la région de Ziguinchor. Elle polarise les trois Communes de l’arrondissement de Tenghory. Elle est délimitée au nord par le village de Djiringoumane, jouxtant la forêt classée de Kalounayes à l’ouest, à l’est par la rivière de Soungrougrou dans les limites de la commune d’OUNCK, à l’ouest par le marigot de Bignona jusqu’au Barrage d’ Affiniam (Commune Manghagouleuck) et au sud par le fleuve Casamance dans les communes de Coubalan et de Niamone jusqu’au marigot de Bignona. Avec une superficie de 66032 ha, l’AMP est concernée par un nombre de 47022 Hbts constitué essentiellement des ethnies Diolas, Mandingues, Peulhs, Baïnouck, Balante etc…

Objectif de création

Contribution à la conservation de la biodiversité marine et côtière, et surtout de certaines entités qui constituent des points d’achoppements pour la régénération et le développement des ressources halieutiques afin de promouvoir un développement économique et social des communautés locales.

Habitats et écosystèmes représentatifs

L’AMP de Niamone Kalounayes régorge d’importants écosystèmes nottament la Magrove, le Marigot de Bignona, le marigot de Baghagha, le marigot d’Affiniam, le fleuve Casamance, le marigot de tobor, le soungrougrou.

Principales Espèces

L’AMP renferme des espèces telles que mangrove, forets, ile Buhanie, savane herbeuses, tannes, vasières, etc…
.

Valeurs culturelles et activités économiques

Les valeurs et croyances culturelles occupent une place très importante dans la zone : 72 sites recensés, totema, gestion coutumière des ressources naturelles, le « fambondi », le « kankourang ». Les populations locales vivent essentiellement de la pêche, de la riziculture, exploitation de PFNL, élevage, ostréiculture.

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés