Accueil Aire du Patrimoine Autochtone Communautaire (Kawawana)
  • Partagez :
Aire du Patrimoine Autochtone Communautaire (Kawawana)

Caractéristiques générales
Officiellement crée le 01 Juin 2010 par arrêté du Conseil rural de Mangagoulack, l’Aire du Patrimoine Communautaire Kawawana (APAC) s’étend sur 9665 ha. Kawawana qui veut dire en Diola « préserver notre patrimoine ancestral », est l’espace de protection des ressources halieutiques par les communautés des 8 villages qui la composent. De manière participative, ces populations se sont engagées en mars 2008 à mettre en place l’APAC Kawawana pour sauvegarder leurs ressources naturelles.

Objectifs de création
Maintien de l’intégrité et la productivité de l’APAC, protection et conservation des écosystèmes marins et côtiers ; préservation des espèces menacées y compris les espèces migratrices et contribution à un changement de mode de vie des populations résidentes.

Habitats et écosystèmes représentatifs
Kawawana abrite divers habitats critiques reconnus pour leur importance écologique et biologique dont principalement des estuaires avec des forêts de mangroves et des vasières.

Principales espèces
Dans l’APAC Kawawana on trouve plusieurs espèces de poissons notamment barracudas entre 1,10 m à 1,15 m, machoirons, carangues, diagramme Gris, drépane, mérou blanc, capitaine royal entre 90 cm à 1,05 m, otolithe épais entre 80 cm à 1 m, otolithe nain entre 70 cm à 1,03 m. Ce lieu de reproduction et de croissance pour de nombreuses espèces de poissons renferme d’autres espèces emblématiques, endémiques ou menacées notamment les lamantins, les dauphins, les loutres à joues blanches.

Valeurs culturelles et activités économiques
La communauté Diola conserve une relation forte, à la fois économique et sociale, avec leur famille d’origine – relation qu’elles transmettent aussi à leurs fils. Des liens important existent entre les pratiques culturelles et la nature, lesquels se traduisent par des modes de gestion et rites et contribuent à la conservation des ressources naturelles comme en atteste le vécu quotidien des communautés de Kawawana. La pêche artisanale à bord des pirogues à rames, la cueillette des huîtres et le ramassage de coquillages constituent pour l’essentielle les activités économiques des populations de la Communauté rurale de Mangagoulack.

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés