Accueil Assemblée Générale de la Réserve Biosphère de l’Archipel des Bijagós en Guinée Bissau
  • Partagez :
Assemblée Générale de la Réserve Biosphère de l’Archipel des Bijagós en Guinée Bissau

Chaque année, pour évaluer le travail effectué au niveau des sites qui la composent, suivre l’état d’exécution des priorités inscrites dans leur plan de gestion échanger leur expériences respectives en matière de gestion et de communication mais aussi formuler des recommandations, la réserve organise son Assemblée Générale.

Les aires marines protégées insulaires de la Guinée-Bissau sont définies sur le plan juridique par la Loi Cadre des Aires Protégées et répondent aux orientations stratégiques définies par la Stratégie de l’Institut de la Biodiversité des Aires Protégées (IBAP).

La création de toutes aires protégées s’est effectuée de manière largement participative de même que leur gestion consécutive. Cette approche a permis notamment d’inclure les modalités de gestion et de perception de l’environnement des communautés résidentes dans la définition des règles et des usages. Selon le modèle retenu, ces mêmes communautés assument une part prépondérante dans la gestion et la surveillance des territoires protégés. L’animation de la Réserve de biosphère et des AMP est placée sous la responsabilité de l’IBAP. Sa gestion est placée sous l’autorité de l’Assemblée Générale de la Réserve.

Ainsi, chaque année, pour évaluer le travail effectué au niveau des sites qui la composent, suivre l’état d’exécution des priorités inscrites dans leur plan de gestion échanger leur expériences respectives en matière de gestion et de communication mais aussi formuler des recommandations, la réserve organise son Assemblée Générale.

Pour faciliter la tenue de cet événement qui constitue un moment fort de dialogue et d’information entre toutes les parties prenantes notamment les sites membres du réseau (Parc national d’Orango (PNO), Parc national marin de Joao Veira et Poilao (PNMJVP) et l’Aire marine protégée communautaire d’Urok), les communautés locales, les conservateurs des AMP insulaires non encore membres, les pouvoir administratives et traditionnels, les partenaires locales et internationales, le RAMPAO accompagne l’IBAP pour la bonne tenue de cette activité majeure dans la gestion des sites.

Sur la même rubrique

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés