Accueil Atelier de restitution de l’étude sur la détermination des Zones d’Intérêt Écologique ou Biologique sensibles et vulnérables à l’implantation des infrastructures au Sénégal : cas du bas delta du fleuve Sénégal et du delta du Saloum.
  • Partagez :
Atelier de restitution de l’étude sur la détermination des Zones d’Intérêt Écologique ou Biologique sensibles et vulnérables à l’implantation des infrastructures au Sénégal : cas du bas delta du fleuve Sénégal et du delta du Saloum. 31/10/2019

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de réduction des impacts des infrastructures sur les écosystèmes côtiers en Afrique de l’Ouest (PRISE), coordonné par Wetlands International Africa (WIA) et financé par la Fondation MAVA, le Réseau régional d’Aires Marines Protégées en Afrique de l’Ouest (RAMPAO) a prévu de réaliser une étude portant sur, la détermination des zones d’intérêt écologique ou biologique (ZIEB) sensibles et vulnérables à l’implantation des infrastructures côtières et l’impacts de ces derniers sur les Mangroves, les herbiers marins et les tortues marines et leur sites de ponte, dans 5 sites particiculier du RAMPAO :

1. le parc National du Banc d’Arguin (Mauritanie) ;
2. l’île de Boa Vista (Cap-Vert) ;
3. l’archipel des Bijagos (Guinée Bissau) ;
4. le delta de Kapatchez (Guinée) ;
5. le bas delta du fleuve Sénégal et le delta du Saloum (Sénégal).

L’atelier de restitution de l’étude réalisé au Sénégal sur les sites du bas delta du fleuve Sénégal et le delta du Saloum s’est tenu ce mardi 29 octobre 2019 au Centre de Suivi Ecologique (CSE) en présence, entre autres, de gestionnaires des aires protégées, d’acteurs en charge de la gestion des activités maritimes et côtières, de représentants de la Fondation MAVA et de WIA.

Le rapport de ladite étude a permis :
a) d’identifier et de mettre à jour des zones d’intérêt biologique, sensibles et vulnérables à l’implantation des infrastructures dans les sites prioritaires du bas delta du fleuve Sénégal et du delta du Saloum ;
b) de faire une analyse approfondie des impacts potentiels des infrastructures existantes, sur les écosystèmes côtiers, particulièrement la mangrove, les herbiers marins les tortues marines et leurs sites de ponte dans les sites prioritaires du delta du Saloum et du fleuve Sénégal ;
c)de déterminer, sur la base d’une approche participative, des mesures prioritaires de gestion de ces zones d’intérêt biologique, sensibles et vulnérables à l’implantation des infrastructures, avec comme écosystèmes ciblés : les mangroves, les herbiers marins, les tortues marines et leurs sites de ponte ;
d) et de formuler des recommandations pertinentes pour une mise en œuvre effective de ces mesures prioritaires de gestion dans les sites prioritaires du bas delta du fleuve Sénégal et du delta du Saloum.

Après la présentation du consultant, les participants ont fait des observations et formulé des recommandations dans le sens de l’amélioration du rapport provisoire. Ils se sont félicités de sa qualité et l’ont validé, à l’issue des travaux, sous réserve de l’intégration des observations et recommandations.

Cette étude réalisée dans le bas Delta du fleuve Sénégal et le Delta du Saloum (Sénégal) viendra compléter celles en cours de réalisation dans, le PNBA ( Mauritanie), Boa Vista (Cap vert), l’archipel des Bijagos ( Guinée Bissau) et celle du Delta de Kapatchez ( Guinée) et contribuera aux résultats de la composante RAMPAO du projet PRISE.

TELECHARGER LES TdRs

Sur la même rubrique

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés