Accueil Déclaration de Mme Purificacio Canals, au nom des Réseaux d’AMP, CaMPAM, MedPAN, NAMPAN et du RAMPAO lors de la Conférence sur les Océans aux Nations Unies.
  • Partagez :
Déclaration de Mme Purificacio Canals, au nom des Réseaux d’AMP, CaMPAM, MedPAN, NAMPAN et du RAMPAO lors de la Conférence sur les Océans aux Nations Unies. 8/07/2017

La Conférence sur les Océans qui s’est tenue à New York du 4 au 9 Juin 2017 a servi de tribune à la Présidente du MedPAN, Purificacio Canals, pour livrer le message de réseaux régionaux des gestionnaires des AMPs à savoir les réseaux, CaMPAM des Caraïbes, MedPAN de la Méditerranée, NAMPAN de l’Amérique du Nord et RAMPAO de l’Afrique de l’Ouest. Dans une déclaration, que nous publions in extenso, faite par la présidente du Réseau des Aires Marines Protégées de la Méditerranée (MedPAN) au nom de ces quatre réseaux, Mme Canals a fait comprendre « qu’il nous faut des AMPs très fortes et gérées de manière efficace ». Non sans manquer d’inviter les acteurs clés à soutenir les réseaux de gestionnaires d’AMPs existants, mieux, à créer de nouvelles AMPs dans leurs pays ou régions.

Excellences, Mesdames et Messieurs,
Le Réseau des Aires Marines Protégées de la Méditerranée ((Med PAN) fait cette déclaration au nom des quatre réseaux régionaux des gestionnaires des AMPs : le réseau CaMPAM des Caraïbes, le Med PAN de la Méditerranée, le NAMPAN de l’Amérique du Nord et le RAMPAO de l’Afrique de l’Ouest. Nous sommes ravis d’entendre cette semaine de nouvelles annonces de création d’Aires Marines Protégées pour protéger des aires importantes de l’Océan. Mais ces nouvelles AMPs en elles-mêmes ne peuvent nous mener vers les océans bien sains que nous recherchons. Ce dont il nous faut au contraire c’est d’avoir des AMPs bien très fortes et effectivement bien gérées. C’est là d’ailleurs toute l’essence des réseaux des AMPs et leur fondamental rôle.

Les réseaux régionaux humains composés de gestionnaire des Aires Marines Protégées réussissent bien leur contribution pour un partage des connaissances et des meilleures pratiques de gestion à travers une communication effective et de renforcement de capacités. Les échanges de gestionnaires avec des problèmes similaires mais dans des contextes locaux peut générer de la créativité, la résolution des problèmes mais également un partage de la ressource. Les réseaux des AMPs développent aussi des collaborations fortes les Conventions Régionales des Océans et d’autres institutions pour bâtir des partenariats à long terme.

Les réseaux de gestionnaires d’AMPs sont reconnus comme une pierre angulaire de la performance des AMPs. Ces réseaux créent les communautés régionales des AMPs en mettant les planificateurs et les gestionnaires, les décideurs, les scientifiques ainsi que beaucoup d’autres parties prenantes, à agir ensemble pour le seul objectif d’avoir un océan sain, durable.

En travaillant pour un objectif commun de gestion effective des AMPs, les réseaux régionaux des AMPs ont aussi un gros potentiel pour surmonter les défis actuels de conservation marine, tels que la CBD avec l’objectif 11 d’Aichi à atteindre, la SDG14 et les liens climats-océans. A travers une approche ascendante, ces réseaux font équipes communes pour assurer un déroulement normal des programmes des AMPs au niveau international et régional.

Les quatre réseaux ont commencé à échanger des idées lors du 3éme Congrès international sur les Aires Marines Protégées (IMPCA3) tenu à Marseille en 2013, et durant le Congrès Mondial pour la Conservation de l’UICN à Hawai en 2016. Cette collaboration est actuellement renforcée grâce au projet de l’Union Européenne, la Coopération comme les dimensions septentrionale et australe à travers les AMPs, qui visent à soutenir l‘efficience de la gestion des AMPs.

Les quatre réseaux régionaux d’AMPs ont en train de développer une stratégie conjointe de partage d’expériences et d’outils pour améliorer leur capacités, ainsi que l’exploration des options de financement à long terme pour assurer la durabilité du réseau au niveau national et régional ; un défi majeur. Nous accueillons favorablement l’implication d’autres réseaux régionaux d’AMPs à se joindre à nous pour continuer le combat.

De puissants réseaux de gestionnaires d’AMPs offrent une grande opportunité de contribuer à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour l’Océan. Nous sommes ravis de vous compter tous parmi nos invités - pays, bailleurs, scientifiques, et tout autre acteur clé – soit pour soutenir les réseaux de gestionnaires d’AMPs existants, soit pour créer de nouvelles AMPs dans vos pays ou régions.

Rejoignez-nous pour relever ce défi existant afin de s’assurer de la meilleure gestion de nos Aires Marines Protégées.

Merci beaucoup

Mme Purificacio Canals
Présidente du MedPAN

Sur la même rubrique

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés