Accueil Parc National d’Orango
  • Partagez :
Parc National d’Orango

Caractéristiques générales
Le Parc National d’Orango (PNO) est situé au sud de l’archipel Bolama Bijagòs en Guinée-Bissau, dont il constitue une des zones centrales de la Réserve deBiosphère. Il a été créé en 2000 et occupe une superficie de 158 235 ha dont 132 200 ha de zone maritime et une vaste étendue de mangrove d’environ 16 000 ha. Le parc comprend 5 îles habitées (Orango, Orangozinho, Meneque, Canogo et Imbone) et 3 îlots (Adonga, Canoupa et Anhatibe) qui ne sont pas habités en permanence. La terre ferme est dominée par les palmiers à huile (Elaeis guineensis), des savanes arbustives littorales et des bancs de sables intertidaux.

Objectifs de création
Protéger et valoriser les écosystèmes ; assurer la préservation de la diversité biologique et l´utilisation durable des ressources naturelles pour la promotion sociale et économique des populations.

Habitats et écosystèmes représentatifs
En plus de l’écosystème de mangrove, le PNO est traversé de lagunes et présente dans sa partie terrestre des savanes et des palmeraies.

Principales Espèces
Le PNO présente le plus haut degré de biodiversité de tout l’archipel des Bijagos. La faune est très diversifiée et abondante, plus particulièrement dans la partie sud où les populations d’hippopotames hippopotamus amphibius et de crocodiles du Nil crocodylus niloticus et nain crocodylus tetraspis sont les plus importantes de l’archipel des Bijagós. Le parc est fréquenté aussi par 5 espèces des tortues marines : la tortue verte chelonia mydas, la tortue imbriquée eretmochelys imbricata, la tortue olivâtre lepidochelys olivacea, la tortue caouanne caretta caretta et la tortue Luth dermochelys coriacea. Il existe aussi d’autres espèces de faune importante comme le dauphin à bosse sousa teuzsii et le grand dauphin tursiops truncatus, le guib harnaché tragelaphus scriptus et les vervets cercopithecus aethiops. Le parc est une zone riche en variété de poissons et invertébrés, dont plusieurs ont une valeur commerciale. Du point de vue de l’avifaune, le PNO est d’importance internationale pour les colonies d’oiseaux migratrices et afro-tropicales. Le parc est également un habitat important du perroquet gris du Gabon psittacus erithacus espèce rare et menacée à l’échelle de la sous-région.

Valeurs culturelles et activités économiques
L’agriculture itinérante, le ramassage de mollusques, la pêche de subsistance et sportive et l’écotourisme sont les principales activités qui occupent les populations de la zone. On note aussi des liens culturels très forts entre la culture des Bijagos et la conservation, qui se reflètent par l’existence de sites sacrés et des mécanismes traditionnels de régulation de l’accès et de l’exploitation des ressources.

Titre document Type Version Statut
Vignette Decret Orango Decret Portugais Télécharger
Vignette Mon business plan Orango Rapport Français Télécharger
Vignette Plan de gestion du PN Orango Rapport Anglais Télécharger
Vignette Plano de Gestão do Parque Nacional de Orango Rapport Français Télécharger

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés