Accueil Rechercher un financement
  • Partagez :
Rechercher un financement

Pour appuyer les AMP ainsi que les partenaires dans la recherche de financement, le Réseau met à votre disposition un "Répertoire des bailleurs" susceptible de financer des petits projets de conservation de la biodiversité en Afrique de l’Ouest (et notamment sur le littoral). Avec cet outil, les AMP, les organisations de la société civile, et les ONG ouest-africaines peuvent identifier les bailleurs (multilatéraux, bilatéraux ou autres fondations) qui pourraient être intéressés pour financer leurs projets.

Ce « répertoire des bailleurs » recense un certain nombre de bailleurs potentiellement susceptibles de financer de « petits » projets de gestion et de préservation de la biodiversité dans les pays d’Afrique de l’Ouest, mais aussi d’apporter des appuis en termes de matériel ou encore de renforcement des capacités. Ces bailleurs sont présentés ici selon la typologie :
1) fondations et bailleurs privés,
2) bailleurs multilatéraux et
3) bailleurs bilatéraux (agences de coopération).

Ce répertoire n’est pas exhaustif : certains bailleurs peuvent ne pas y figurer. De plus, des informations délivrées ici peuvent être réactualisées par les bailleurs.

Il faut donc utiliser ce répertoire comme un guide, qui permet d’orienter les recherches… sans pouvoir donner toutes les informations.

Les bailleurs bilatéraux et multilatéraux ont très souvent des représentations dans les pays : il est donc aisé de pouvoir y obtenir des informations précises auprès des acteurs directement concernés.

Dans les démarches de recherche de fonds par les ONG nationales, on n’insistera jamais assez sur deux principes essentiels : « la crédibilité » et « l’ouverture ». L’ONG se doit d’être crédible : les projets proposés doivent être bien élaborés et budgétisés, avec des activités réalistes et bien adaptées aux problématiques. Les ONG spécialisées et ayant défini un plan d’action ou une stratégie pluriannuelle apparaissent plus crédibles que les ONG aux domaines d’action flous et aux comportements opportunistes.

Une ONG ouverte cherche des fonds auprès de multiples bailleurs et ne se focalise pas, année après année, auprès d’un même partenaire. La diversité des appuis apporte une certaine « résilience budgétaire » aux ONG : avec de nombreux partenaires, il est plus facile de faire face aux changements de situation de l’un d’entre-eux.

Vous voici prêts pour vos recherches de financements…bon courage et bonne chance !

Les bailleurs

Document sans nom partenaires

Suivez-nous sur Twitter