Accueil Réserve naturelle d’intérêt communautaire de la Somone
  • Partagez :
Réserve naturelle d’intérêt communautaire de la Somone

Caractéristiques générales
La Réserve Naturelle d’Intérêt Communautaire de la Somone (RNICS) a été créée en 1999 par délibération n°003 du conseil rural de Sindia sous la demande des populations locales, appuyées par la Direction des Parcs Nationaux. Elle est aujourd’hui sous la tutelle de la Direction des Aires Marines Communautaires Protégées (DAMCP) et s’étend sur une superficie de 700 hectares. Elle polarise trois (03) villages (Guérew, Thiafoura, Soro Khassap) sur la rive nord et une (01) commune (Somone) sur la rive sud et est située entre le 14°30 et le 14°50’ de latitude nord et le 17°10’ de longitude ouest dans la partie estuarienne du bassin versant de la Somone.

Objectifs de création
La préservation de l’intégrité écologique de la lagune ; la promotion d’un développement local durable.

Habitats représentatifs
La Réserve Naturelle d’intérêt Communautaire de la Somone peut être divisée en quatre unités écologiques principales : le plan d’eau permanent (lagune, lit et chenaux constamment couverts d’eau) ; la zone de mangrove à dominante Rhizophora mangle (couverte par les hautes marées) ; l’estran sableux ; la vasière et les tannes (tanne nue et tanne à arbustes).

Principales espèces
La Réserve Naturelle d’Intérêt Communautaire de la Somone (RNICS) du fait de son écosystème estuarien se caractérise par une biodiversité riche et variée. Ainsi elle compte plusieurs espèces végétales et animales.

Espèces végétales : Rhizophora mangle, Avicennia africana, acacia nilotica, prosopus sp., Combretum aculaetum, Tamarix senegalensis, Acacia ataxacantha, Acacia macrostachya, Combretum micranthum, Boscua senegalensis, Adansonia digitata, etc.

Espèces animales

  • Les tortues marines (Chelonia mydas)
  • Les mammifères : chacal (Canis mesomela), le singe vert (Cercopithecus aethiops) et la mangouste à queue blanche (Ichneumia albicauda).
  • Une espèce de reptile a été signalée dans ce milieu. Il s’agit du varan du Nil (Varanus niloticus)
  • Les espèces d’oiseaux qui ont été observées dans l’espace de l’estuaire sont nombreuses. La liste rapportée par HOUDE (2001) indique 172 espèces. Parmi ces espèces figure Falcon peregrinus considérée comme menacée au Sénégal. La Direction de la réserve a recensé environ 60 espèces inféodées à l’eau au cours des comptages mensuels. Parmi lesquelles nous avons : la sterne caspienne (Sterna caspia), le goéland railleur (Larus genei), les cormorans (Phalacrocorax carbo, Phalacrocorax africanus, Anhinga rufa), les aigrettes (Ardeola alba, Egretta garzetta, Egretta gularis), les mouettes rieuses (Larus ridibundus), le héron cendré (Ardea cinera), le Balbuzard pêcheur (Pandion haliaetus) le héron garde bœuf (Bubulcus ibis), le vanneau à tête noire (Vanellus tectus), le pélican gris (Pelecanus rufescens), le chevalier aboyeur (Tringa nebularia), etc.
  • Les espèces de crustacées recensées sur le site sont constituées par des crabes (Uca tangei, Callinectes latimanus, Sesarma alberti et Ocypode sp), des crevettes (Penaeus natialis et Penaeus kefalotyris).
  • Les mollusques sont représentés par des d’huîtres (Crassostrea gasar), des arches (Anadara senilis), etc.
  • Les poissons sont représentés principalement par Tilapia guineensis, Lutjanus agennes, Lagocephalus laevigatus, Drepane africana, Mugil cephalus, Galeoides decadactylus, Morone punctata, etc. Une autre espèce (Periophtalmus kolrenteri) commune dans les mangroves y a été observée par Houde (2001)

Valeurs culturelles et activités économiques
La Réserve Naturelle d’Intérêt Communautaire de la Somone (RNICS) du fait de son écosystème de mangrove et de sa proximité avec Saly constitue un moteur pour le développement des activités économiques de la zone. On note ainsi d’importantes activités touristiques et celles liées au tourisme (hôtellerie, restauration, balade à pirogue, balades calèche, randonnée pédestre, etc.) la pêche réglementée ; la cueillette de fruits de mer ; l’exploitation des produits de la mangrove (huîtres, arches, etc.).
La Réserve Naturelle d’Intérêt Communautaire de la Somone (RNICS) revêt aussi une importance culturelle et cultuelle particulière. En effet, elle constitue un important patrimoine culturel pour les communautés lébou et sérères qui l’entourent (plusieurs sites sacrés localisés dans la réserve et plusieurs légendes tournent autour des éléments de la réserve).

Site du réserve : www.reservedesomone.com

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés