Accueil Sanctuaire de faune des Iles de Loos
  • Partagez :
Sanctuaire de faune des Iles de Loos

Caractéristiques générales
Composé de trois ilots (Ilot Cabri, île Blanche et île Corail), le sanctuaire de faune des îles de Loos est une zone humide qui s’étend au large de Conakry, capitale de la République Guinée, sur 13 hectares, dont 15 ares émergés. Ce site a été désigné officiellement en sanctuaire de faune et sur la liste de Ramsar comme zone humide d’importance internationale en 1992.

Objectifs de création
Le sanctuaire de faune des îles de Loos a été créé en vue de protéger les tortue marines et leur reproduction dans l’ilot Cabri, préserver la réadaptation à la vie sauvage des chimpanzés ayant été gardé en captivité dans l’île blanche et préserver le repeuplement naturel par certaines espèces d’oiseaux marins qui vivait autrefois dans l’île Corail.

Habitats et écosystèmes représentatifs
Cette zone humide présente une diversité d’habitats composée de récifs coralliens et d’écosystèmes marins, insulaire, côtiers et terrestres.

Principales Espèces
La zone humide des îles de Loos abrite une diversité biologique considérable. Les espèces phares de ce site sont les tortues marines verte Chelonia mydas et olivâtre Lepidochelys olivacea, les requins, les dauphins et diverses espèces d’oiseaux et de poissons.

Valeurs culturelles et activités économiques
En raison d’énormes idoles de bois, les îles de Loos, autrefois également appelées Iles de Kaloum, furent baptisées : Idos dos ydolos ou îles des idoles. Les îles de Loos étaient vers les 14éme et 15éme siècles le centre d’initiation, d’éducation et de formation de la jeunesse de ce royaume à ses futures obligations qu’exige la vie. Historiquement, de par leur situation géographique, ces iles de Loos servaient à l’occupation portugaise, de centre de regroupement des esclaves avant leur déportation vers les Amériques à l’époque de la traite négrière. Quelques sites culturels, tels que la prison de Fotoba, existent encore sur le site. Les trois îles de Cabri, Blanche et Corail ne sont pas habitées ; cependant les îles périphériques de Kassa, Tama et Rhome sont habitées par plusieurs groupes ethniques locaux et étrangers. La principale activité économique dans ce site est la pêche artisanale, suivie de l’agriculture, de l’élevage, le commerce, l’artisanat et le tourisme.

Titre document Type Version Statut
Vignette Decret classant Sanctuaire de faune et des Iles de Loos Décret Français Télécharger
Vignette Loi portant Sanctuaire de faune et des Iles de Loos Loi Français Télécharger

Suivez-nous sur Twitter

Copyright 2015 © RAMPAO - Tous droits réservés